Dans ses rêves

Publié dans : Dans ses rêves
Jeudi 5 avril 2012 4 05 /04 /Avr /2012 20:36

Vignettes-2677.JPGJ'ai une vie onirique absolument trépidante. Mes aventures nocturnes sont proportionnellement inverses à mon ennui diurne !

Du coup ça pèse dans la balance et je ne me sens pas tout le temps médiocre, je me dis que mon inconscient est riche (lui, au moins...)

 

Déjà je rêve en couleurs ! Et c'est drôlement sympa, parce que tout est toujours plus beau en couleur (militantisme anti-Marine power :)).

D'ailleurs, à ce propos, saviez-vous que vous ne changerez jamais de façon de rêver ? Soit vous rêvez en couleur, soit en noir et blanc, et c'est immuable. Personnellement je n'ai jamais rencontré personne qui m'a avoué rêver en noir et blanc (oui, je fréquente des gens dont l'inconscient est formidable aussi).

 

Ensuite, je ne fais plus de mauvais rêves depuis ma petite enfance ! Et apparemment ce n'est pas le cas de tout le monde. Johan faisait des cauchemars environ une fois par semaine, et des trucs relativement sérieux en plus (en même temps, l'était névrosé le pauvre garçon...)

Moi rien de vraiment méchant. Alors je ne vous cache pas que parfois il y a des choses un peu angoissantes qui se pointent dans ma tête la nuit, mais rien de suffisamment sérieux pour me réveiller... Un jour j'ai essayé de tuer une nana au fusil à pompe, mais elle ne mourrait jamais ! Je ne trouvais pas ça effrayant du tout, non c'était juste chiant, et fatiguant aussi !

 

Et puis l'autre truc que je vais vous confier c'est qu'en général j'arrive à "orienter" mes rêves, je pars vers  la suite qui me convient le mieux !!

Combien de fois j'ai eu l'impression de m'arrêter dans mon songe et me dire "mais attends, là ça part en couille, pourquoi j'ai choisi de partir au volant du nuage violet alors que j'étais super bien dans mon bain avec Stéphane Rousseau ? Allez, je rembobine et retourne tremper avec le québecois..."

 

Ah parce que oui, je rêve de stars évidemment !!!

Alors dans mon palmarès je peux vous confier quelques scoops : J'ai fait du toboggan gonflable du premier étage de ma maison avec Timsit et Bruel, j'ai vécu une histoire d'amour passionnée avec Alain Souchon (ouais, parfois je choisis pas...), j'ai flirté avec Dominic Monaghan (Charlie dans Lost) pendant des cours de théâtre, je ne rentrerai pas dans les détails de ce que j'ai fait avec Josh Holloway par contre (Sawyer dans Lost, ouais, je regardais beaucoup Lost - bon c'est pas pour autant que j'ai compris la fin hein... -), oh et puis j'ai vécu plusieurs nuits passionnées avec Georges-Alain de je ne sais plus quelle StarAc, il m'avait beaucoup marqué à l'époque !!

 

Bon alors je n'ai pas qu'une vie de paillettes et vip la nuit, je rêve aussi des gens que je côtoie dans la vie de tous les jours, des gamins et du boulot, forcément... Et des collègues. Et c'est là que tout devient plus intéressant : c'est que quand je rêve de quelque chose avec des gens que je fréquente, je mets un point d'honneur à leur en parler, à leur raconter mon rêve.

Vous savez qu'il y a une certaine tribu d'indiens d'amazonie qui base la majeure partie de leur vie sociale sur ce qui s'est passé dans leurs rêves la nuit ? Par exemple si tu as blessé quelqu'un en songe, tu devras aller t'excuser le lendemain !

Ben je veux faire pareil, je trouve ça bon et sain !

Mais alors parfois c'est pas évident, parce que les gens s'imaginent tout de suite plein de trucs (relou de base) ou alors cherchent à tout prix à interpréter le comment du pourquoi (relou de psychologue de monoprix de base).

Je me souviens d'un responsable de chez Kiabi (où j'étais prestataire de services), nos relations étaient tout à fait cordiales mais à partir du jour où je lui ai raconté mon rêve (à la con le rêve hein, mais il était dedans...) il n'a pas cessé de me faire du rentre-dedans ! J'ai été obligée de le remettre sèchement à sa place un jour en salle du coffre et ça n'a pas été très agréable...

Le seul qui rêve de moi et me le dit c'est mon meilleur pote, et franchement j'adore savoir ce que je fais dans la tête des gens lorsqu'ils dorment, ça m'éclate, alors je pars du principe que tout le monde devrait savoir (surtout que moi je suis relativement féconde sur ce plan !!)

Mais bon, c'est p'tet pas le cas... j'ai rêvé du remplaçant la semaine dernière (il m'avouait être le père génétique du fils caché de Yannick Noah...) et je le lui ai dit mais il a semblé encore plus s'en foutre que quand je lui ai avoué qu'il me plaisait (moi ? amère ? non, vous croyez ???)

Néo-div, lui, réagit vachement mieux, déjà il s'intéresse, c'est la moindre des choses ! (oui, je rêve aussi de néo-div... Si c'est pas malheureux !!)

 

Bon par contre les rêves récurrents sont légion chez moi... Déjà, quand je rêve de "ma maison", il ne s'agit toujours que de la maison que j'ai habité de 1982 à 2007, je n'habite jamais dans celle que j'occupe en ce moment, c'est un truc de malade ! On verra si l'appartement va y changer quelque chose, je suis curieuse de savoir.

Et le thème qui revient super souvent aussi sont les pièces ou les objets cachés ! J'ai vécu une longue, très longue série de rêves où j'avais la possibilité d'accéder à une pièce cachée dans ma maison grâce à plein de passages secrets différents (et certains même très difficiles d'accès, je me réveillais épuisée...)

Quant aux objets cachés, leur emplacement m'est bien souvent indiqué par une personne de mon entourage morte à l'heure qu'il est... Et franchement ? le jour d'après je soulevais les lattes de parquet dans le grenier pour arriver à trouver ce dont mon grand-père m'avait parlé la nuit précédente. Il est évident que je n'ai jamais rien trouvé (à part une grand-mère excédée qui m'attendait en bas de l'échelle  !)

Mais bon pour tout ça j'ai une vague idée du "pourquoi"... Cette maison était truffée de pièces un peu biscornues, mon arrière grand mère avait caché des familles entières de juifs durant la guerre, et je les ai tant entendu ces histoires que ça a du me formater... Et mon grand-père était super fan des planques en tous genre pour protéger ses nombreuses armes dont il faisait la collection.

Une ébauche de piste donc.

 

Quoi d'autre dans mes rêves ? Ah, oui... les sensations ! je sens les odeurs, je sens que je flotte lorsque je vole (oui parce que je vole, c'est fun hein ?), je ris quand je trouve quelque chose de drôle (et bien souvent ça me réveille tellement je suis pliée de rire). Par contre je ne me souviens pas de pleurer !

Les sensations sont encore exacerbées lorsque j'ai de la fièvre, et je peux nettement sentir les gens me pousser (dernier exemple en date, je me suis pris un coup dans le dos dans mon rêve et j'en ai eu mal le lendemain... Psychosomatique obligatoirement parce que je vous rappelle que je dors toujours seule, message subliminal inside).

Bon ce qui est forcément plus fun du coup, ce sont les rêves érotiques... Oui, je peux prendre mon pied en dormant, c'est sympa en général... Et pas forcément en rêvant de sexe d'ailleurs, je me rappelle d'une nuit où je me suis éclatée en trottant sur un poney !!! Bref...

 

Alors voilà un court aperçu de mes nuits qui sont en ce moment bien plus belles que mes jours, il me faut l'avouer...

 

 

Et vous, à quoi rêvez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 9 commentaires ?
Publié dans : Dans ses rêves
Vendredi 3 février 2012 5 03 /02 /Fév /2012 11:55

Vignettes-2349.JPG"Whouhou" (cri suraigu produit en ouvrant bien grand la bouche, en agitant frénétiquement les mains doigts bien écartés -comme l'ancien "ainsi font font font", en dodelinant un tantinet du cul et en sautillant à pieds joints.)

J'ai été taguée !!! Pour la première fois de ma blogguesque life :) Quel honneur !

Alors bon, je tiens quand même à vous prévenir, je ne le fais que pour faire plaisir à la trentenaire, parce qu'en vrai, j'ai HORREUR de parler de moi :) Et qui a dit "menteuse" ?

D'abord, en voici les règles :

 

Les règles du jeu à respecter :

1. Vous devez poster les règles.
2. Chaque personne doit écrire 11 choses à propos d'elle sur son blog.
3. Répondez aux 11 questions, puis créez 11 nouvelles questions sur les personnes taguées.
4. Vous devez choisir 11 personnes et mettre un lien de leurs blogs sur votre post.
5. Rendez vous sur leurs blogs afin de leur dire qu'ils/elles ont été tagués.
6. Ne faites aucun tag sans les prévenir.
7. Vous devez obligatoirement taguer 11 personnes.

 

Et c'est donc partiiiiii...

 

1 - Quelle est la destination de vacances qui t'a laissé le plus beau souvenir ?

J'ai eu la chance de beaucoup voyager... Et chaque destination a été une découverte magique ! Mais je pense que parmi elles, le Sénégal a été l'une de mes destinations favorites.

Ce qui m'a fait m'en rendre compte, c'est que je suis quand même à la base quelqu'un d'assez sauvage, et que je suis rarement à l'aise autre part que chez moi. Eh bien le jour de mon retour en france, je n'avais pas de place dans l'avion, plus de place à l'hotel, coincé à l'aéroport et obligée de demander du feu aux petits escrocs planqués dehors derrière le cordon de l'armée, là je me suis assise par terre, et je me suis vraiment sentie bien (malgré toutes ces conditions là)

 

2 - Si tu devais décrocher ton premier rôle au cinéma, dans quel genre de film aimerais-tu tourner ?

Alors ça ne sera pas un genre, mais un film, un seul... (tu vois, j'suis pas difficile...)

Ce serait l'histoire d'une fille un peu ordinaire qui aurait un talent caché dont elle-même ignore l'existence qui lui permettrait d'attirer tous les plus beaux hommes de la planète (mais pour finalement se marier avec son meilleur ami joué par Hugh Jackman)

Donc en plus de moi et d'Hugh, au casting il y aurait Robert Downey Jr dans le rôle du garagiste, Zac Efron dans le rôle de l'étudiant qui l'arrête dans la rue pour une pétition, Romain Duris dans le rôle du petit français (ah ben ouais parce que c'est un film américain, j'ai oublié de le mentionner ?), Johnny Depp dans le rôle de l'agent de police, Matthew Bomer dans le rôle de l'homme d'affaire, Marc-André Grondin dans le rôle du Québécois expatrié, Josh Holloway dans le rôle du bad boy (mais avec un col roulé, car il a un trop gros cou sinon), et Yves le bassiste des Fatals dans son propre rôle (bon, j'avoue, lui on se demande un peu ce qu'il fout là d'un coup, mais c'est mon film, j'fais c'que j'veux !)

Evidemment, la fille ordinaire les embrassera tous (et plus si affinités)...

Moi j'dis que ça va cartonner dans les salles (surtout celles autour de chez moi)

 

3 - Quel est l'objet dont tu ne peux pas te passer ?

Je ne vais pas être très originale sur ce coup là, et tenter le tiercé gagnant : PC/connexion adsl.

Comment ça le tiercé c'est trois ? ben on va rajouter la source d'électricité aussi alors, on va pas chipoter !

Et je vous entends penser "et son Iphone alors ?", ben entre mon PC et mon Iphone, le PC l'emporte... Si si !

 

4 - Si je te dis "Demain, je t'invite à manger et c'est toi qui choisis le menu !" Qu'est-ce que je te prépare ?

Eh bien, c'est si gentiment proposé que je me verrai mal décliner cette invitation, tu es libre le 16 ? :)

En entrée tout me va, je ne suis pas si difficile (sauf des trucs où il y a de l'ail, je dois être croisée vampire), mais de l'avocat, ou des crevettes, ou les deux ensemble ça peut le faire.

Ensuite des lasagnes ce serait giga-miam, j'adôôôre les lasagnes, et je n'en mange jamais (je pense même que c'est la première chose que je vais me cuisiner quand je serai chez moi - et que j'aurai assez de thunes pour une gazinière, au passage...).

Ensuite, du fromage : obligé !

Enfin n'importe quel dessert fera l'affaire à condition qu'il y ait du chocolat dedans :) (la tarte au fromage blanc m'ira aussi... avec un coulis chocolat)

Tu vois : pas chiante !

 

5 - Quel est l'album ou la chanson que tu écoutes en boucle en ce moment ?

Ma réponse ne surprendra personne si je vous refourgue les Fatals encore et toujours... Donc je vais changer (mais quelle petite folle !), et en plus ça s'approchera plus de la vérité car je délaisse un peu les fatals à la maison (en même temps, vu que je les vois une fois par mois, je risquerai de frôler l'overdose).

La chanson que j'écoute en boucle en ce moment est une reprise/adaptation de Nino Ferrer (que j'adôre) qui s'appelle Le Sud et qui est chantée par Mara Tremblay (Cliquez, je vous l'ai linké, et dites-moi ce que vous en pensez...)

 

6 - Quel est ton plus beau souvenir d'enfance ?

Tous ! J'ai adoré mon enfance, c'était génial... Le meilleur moment de ma vie...

Je ne cesserai jamais de regretter ce temps perdu.

Donc tous.

 

7 - As-tu déjà songé à changer de métier ? Si oui pour faire quoi ?

J'ai souvent changé de métier dans le passé, parce que je cherchais ce que je voulais bien faire.

Ben ouais, moi je pars du principe que si tu demandes à un enfant de 16 ans ce qu'il veut faire de sa vie, tu ne dois pas être étonné s'il te sort un truc du style "chaipâ" en te regardant avec des yeux de hoki pané (version 2011 du "merlan frit"). C'est très con !

C'est donc à 30 ans que j'ai su ce que je voulais faire, ma vocation : professeur des écoles.

Si je m'ennuie un jour, je changerai encore, même pas peur ! Mais pour l'instant je suis comblée (professionnellement j'entends... Sexuellement c'est pas encore ça hein !)

 

8 - Y'a-t-il une chose qui te fait particulièrement peur ?

Oui, j'ai peur de ce que je ne comprends pas.

Donc on peut mettre dans le même panier phénomènes paranormaux, connerie humaine, mystères de l'univers, supporters de foot, panne informatique matérielle, réactions corporelles inexpliquées, membres du fn, fonctionnement des impôts, mort, statues de l'île de pâques...

Pff j'en oublie !

 

9 - Si tu étais un Dieu ou une Déesse de la mythologie, qui serais-tu ?

Ouh la vache, la question qui tue !

Euh, c'est maintenant que le masque tombe en fait, c'est juste à cet instant précis qu'Agoaye perd la moitié de son auditoire en une foule déçue par ses lacunes inacceptables en matière de mythologie !

Non ? bon... Antigone alors :

"Et puis, surtout, c’est reposant, la tragédie, parce qu’on sait qu’il n’y a plus d’espoir, le sale espoir ; qu’on est pris, qu’on est enfin pris comme un rat, avec tout le ciel sur le dos, et qu’on n’a plus qu’à crier, – pas à gémir, non, pas se plaindre, – à gueuler à pleine voix ce qu’on avait à dire, qu’on n’avait jamais dit et qu’on ne savait peut-être même pas encore. Et pour rien : pour se le dire à soi, pour l’apprendre, soi. Dans le drame, on se débat parce qu’on espère en sortir. C’est ignoble, c’est utilitaire. Là, c’est gratuit. C’est pour les rois. Et il n’y a plus rien à tenter, enfin !"

J'avais joué cette tirade, c'était tout moi.

 

10 - Si j'étais à court de lecture, quel est le livre qui t'a marqué et que tu me conseillerais ?

Mais même sans être à court de lecture, ça marche aussi.

L'Enchanteur de Barjavel !!

Ce livre est tout simplement envoûtant, merveilleux, magique.

 

11 - Le sexe entre collègues ? aucune chance ou déjà expérimenté ?

Ah mais moi tu me dis "sexe" et je démarre déjà au triple galop, que tu sois collègue ou poseur de parquet hein ! (rho, désolée, c'est les hormones qui parlent.)

Le problème avec le sexe avec les collègues, c'est pas le moment où y'en a, mais l'après !!

Le moment ou finalement tu te rends compte que ton collègue bosseur et néanmoins performant au niveau du chiffre de ventes l'est nettement moins au niveau cul. Mais bon, forcément, le moment où tu t'en rends compte est aussi celui où c'est trop tard ! Du coup tu vas être obligée de te retaper sa sale tête à la photocopieuse demain matin, et tous les autres matins en repensant avec dégoût au triste coït passé.

Comment ça, mon histoire sent le vécu ? Eh bien pourtant non, je n'ai jamais couché avec aucun collègue (enfin du moins jamais avant m'être arrangé pour le faire virer)

 

 

Mes questions maintenant (accrochez-vous, je sens poindre l'inspiration)

 

1 - Qui inviterai-tu à ton dîner parfait (4 personnes toi compris. Personnalités vivantes, mortes ou imaginaires acceptées) ?

2 - Tu as la possibilité de changer (tous changements confondus) une partie de ton corps, quelle serait-elle ?

3 - On t'offre l'opportunité de faire disparaître (pouf, comme ça d'un coup, sans laisser ni traces ni souvenirs) une personne vivant actuellement, de qui s'agira-t-il ?

4 - Tu changes de sexe pour une journée. Que fais-tu ?

5 - Tu décroches le meilleur job du monde, à savoir être gardien de phare sur une minuscule île paradisiaque pendant un an (si si, ça existe). Pas de vacances. Tu acceptes ?

6 - Quelle est la personnalité française avec laquelle tu coucherais le plus volontiers (interdiction de citer le conjoint et interdiction de zapper la question, nonméo !) ?

7 - Si, après ta mort, on te proposait de rester un peu pour hanter certaines personnes, accepterais-tu ?

8 - Quelle tirade/dialogue/monologue de pièce, roman ou film peux-tu citer là, comme ça, de tête ?

9 - Si on faisait une adaptation de ta vie au cinéma, quel acteur/actrice choisirais-tu pour incarner ton rôle ?

10 - Qu'as-tu mangé de plus étrange dans ta vie ?

11 - Que feras-tu même jour, même heure, mais dans dix ans ?

 

 Et à mon tour de décider qui va s'y coller, héhéhé...

Pour représenter la minorité masculine : Wxug

Comment ne pas penser à MissBavarde !

La pétillante Joufflette (z'allez voir qu'elle va réussir à nous parler de chats...)

EmilySunny, histoire de la faire un p'tit peu rêver :)

UglyBeauty (surtout pour les questions 3 et 4 :)))

Blanche de Castille parce que ses réponses vont nous transporter, je le sens...

Plum Blossom, même si je ne suis pas sûre qu'elle veuille bien jouer le jeu (alleeez :)))

Blonde Paresseuse et ses réserves infinies de kiwis :)

Among The Animals, qui sera probablement la seule à accepter la question n°5

Unicks qui va nous emporter dans son univers !

et puis Memy, pour terminer la liste en beauté !!

 

Allez, c'est à vous....

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 12 commentaires ?
Publié dans : Dans ses rêves
Mercredi 25 janvier 2012 3 25 /01 /Jan /2012 13:53

Vignettes-2318.JPGJe vous ai déjà raconté l'histoire de Môm qui m'a élevée toute seule et qui pour ce faire a été obligée de retourner vivre chez ses parents...

J'ai déjà avoué qu'à plus de 30 ans je vis toujours avec elle, dans la seconde maison de ma vie.

J'ai déjà disséminé ici ou là des allusions au fait que je cherchais un chez-moi, un vrai. Mes murs, mon nid !

 

Alors dans la vie, je dois avouer que je suis d'une lenteur absolue... J'ai pris mon temps pour trouver ma voie professionnelle (concours de prof obtenu la dernière année où je pouvais encore m'y inscrire), j'ai pris mon temps pour comprendre qu'il fallait que j'économise mon argent (je pense avoir amplement contribué aux frais de travaux de rénovation de plusieurs pubs de la capitale), j'ai pris mon temps pour trouver un mec (ah, cette phrase là je pourrais encore la conjuguer au présent) et j'ai pris mon temps pour prendre mon indépendance.

Et au final, toutes ces phrases sont plus ou moins conséquences logiques de toutes les autres...

 

 

Mais ça suffit : aujourd'hui j'ai 31 ans, 8 mois, 1 semaine et 2 jours et je veux des murs !!!

 

Alors oui, ce n'est à présent plus un secret, je caresse l'espoir de devenir propriétaire. Parce que je trouve ça plus logique au final, je trouve que c'est une manière plus sereine d'envisager la construction du nid. Ce sera bien la seule chose que je posséderai, et pour construire, posséder c'est primordial...

 

Alors j'ai mes désirs, mes conditions non négociables, mes envies et les points sur lesquels je n'ai pas d'avis.

 

Mais voilà, le second plus grand drame de ma vie (en plus d'avoir des gènes de gastéropodes) c'est que je n'ai jamais su correctement choisir mon moment. Et voilà que j'arrive sur le marché de l'immobilier comme un cheveu sur la soupe, en plein milieu d'une crise apocalyptique, avec mon petit PEL sous le bras et un tête de vierge candide prête à rencontrer le grand amour immobilier en 3mn30 !

 

Mais le grand amour immobilier, je suis tombée dessus chers lecteurs... Oui oui oui...

Une maison, minuscule, au milieu d'un jardin, pas bien grand mais qui avait au moins le mérite d'exister. Quelques pièces toutes refaites, un bilan énergétique à faire pâlir les maisons Pierre et une cheminée !!!

Ma banquière m'avait dit que ça passerait.

Mon agent immobilier m'avait dit que ça passerait.

J'ai signé et j'ai commencé la tournée des banques pendant que Môm avançait déjà les premiers cartons dans le couloir.

C'est à la 12ème banque que j'ai commencé à me douter d'un truc.

A la 17ème j'entamais mon deuil.

 

Je vous passe les détails de mes entrevues avec des banquiers plus détestables les uns que les autres. Entre l'un qui qualifie mon projet de, je cite "fantaisiste et illusoire" et l'autre qui me conseille de trouver un mec d'abord et d'acheter une maison après (véridique, c'est à cause de cette mal-baisée que je change de banque aujourd'hui). J'ai été servie... Cette période de ma vie aurait aussi pu s'appeler : "Trouver un crédit immobilier" ou "Comment laisser son amour-propre se faire piétiner par des rangers renforcées".

 

Il me manquait 10.000 euros. Une misère, une broutille, un grain de sable dans le désert.

Il me manquait ces verres pris à Paris avec mes premières payes. Il me manquait ces années de clopes. Il me manquait cette décennie de communications téléphoniques avec ces amis que je ne connais plus à présent.

 

Alors à ce stade de votre lecture, vous allez sûrement vous dire que naïve comme je suis, j'ai été trop vite et je me suis laissée entraîner par le chant des sirènes exotiques pour avoir signé si vite.

Effectivement, je suis naïve.

Je pensais qu'en ayant aucun crédit, on se dirait que je ne m'endetterai pas plus.

Je pensais qu'en étant fonctionnaire de l'état, on me prendrait au sérieux.

Je pensais qu'en ayant la sécurité de l'emploi, on me ferait plus confiance.

Je pensais qu'en ayant le quart du prix d'achat en apport, on m'accorderait ce qui reste.

Je pensais qu'on était encore dans les années 2000 en fait...

 

 

Aujourd'hui, LA maison est vendue. Mon moral l'est aussi manifestement...

Je visitouille de ci de là, sans grande conviction... Je vais de plus en plus loin (et ça me fait de plus en plus chier) des lieux de plus en plus petits ("ah, tiens, le lavabo dans la douche, comme c'est original !!!") et je désespère de retrouver un coup de coeur aussi fulgurant que j'avais eu pour cette petite maison.

 

 

Et vous, vous avez la chance d'avoir fait votre nid ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : De la Vie
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 18 commentaires ?
Publié dans : Dans ses rêves
Lundi 2 janvier 2012 1 02 /01 /Jan /2012 18:59

resol1.jpg

resol2.jpg

resol3.jpg

resol4.jpg

resol5.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 13 commentaires ?
Publié dans : Dans ses rêves
Mercredi 30 novembre 2011 3 30 /11 /Nov /2011 13:12

IMG_2005.JPGFaut pas croire mais même pour vous pondre un article léger et plein de paillettes, je fais des recherches, si si si !

 

Et aujourd'hui j'avais envie de vous parler de ce que je ferais si je devenais milliardaire. Pour n'avoir pas trop l'air d'une écervelée d'idéaliste en vous balançant un chiffre auquel personne ne croirait, je me suis penchée sur la liste des milliardaires du monde et figurez-vous que j'ai découvert que les 9 personnes les plus riches sont... des hommes !

 

Je vous laisse réfléchir à cet étonnant constat et continue mon article comme si de rien n'était.

 

Bon alors voilà le décor : je gagne soudainement 70 milliards d'euros (équivalent de la fortune de l'homme le plus riche du monde, un certain Carlos... Bon, déjà si j'étais lui je changerai de nom mais là n'est pas le sujet...) voilà ce que j'en fais :

 

  • Je place... Eh voui, parce que j'ai pas envie de me retrouver le bec dans l'eau dans 10 ans quand j'aurai tout claqué en savons Lush. Du coup je mets 35 milliards à la banque cash, histoire d'être vraiment tranquille, avoir des interêts et arrêter d'être le pire cauchemar de mon banquier... Il est évident que je n'arrête pas de travailler (étant donné que je viens de commencer, ce serait un tout petit peu abusé, et puis je pense que je me ferai chier !) mais je me prends un mi-temps annualisé et je ne travaille plus que de septembre à fin janvier. Le pied !
  • J'investis dans l'immobilier. Je rembourse le crédit de Môm et puis j'achète ici et là, suivant mes envies. Direct aujourd'hui ça serait une petite maison où vivre dans la région parisienne, un corps de ferme en Normandie, à retaper pour en faire une baraque complètement autonome énergétiquement, un appart à Paris que je transformerait en studio-photo (avec une chambre quand même histoire de pouvoir m'y écrouler après mes folles soirées de beuverie, tiens ou p'tet deux chambres pour pouvoir aussi y loger la Julie...), un château d'eau à la campagne (oui, j'ai toujours rêvé de vivre dans un château d'eau), et puis, allez, pour le fun un appartement dans une ville thermale, histoire de soigner mes amygdales de temps en temps.
  •  Je dépense en tout ce que j'aime. Et c'est la fête des appareils photos et objectifs en tous genres, du téléobj' au fisheye, en passant par le 70-200 indispensable pour tous mes concerts futurs. C'est la grosse partouze aussi au rayon informatique, un disque dur pour les photos, un autre pour la musique, un autre pour les textes, un autre pour les vidéos (etc) et, mis à part la présence d'un pc dans chaque pièce de la maison (parce que j'en suis pas loin), une machine de guerre : un PC-Warrior qui sera capable de traiter la full HD de mon EOS sans cracher ses octets à chaque minute de montage... 
  • Un voyage par an, mais qui dure un mois... grâce à ma demi-année non travaillée, je peux me permettre de partir un mois tout entier vers des destinations que je ne connais pas. Alors j'ai déjà le programme pour les prochaines années. Dans l'ordre : est des Etats-Unis, Antarctique, Polynésie, Japon, Islande, Russie, Groënland, Inde. Bien, j'suis tranquille pour 8 ans !
  • Je donne. Ben oui, parce que je peux... Je donne aux assos qui existent déjà (genre le refuge animalier de ma ville, le WWF, le secours populaire ou les restos du coeur) et je crée quelque chose, un projet humanitaire, très probablement en afrique noire (j'ai déjà une idée en plus...). Oh et puis je donne aussi pour le défithon des Fatals, mais là j'avoue que c'est plus par sadisme que par altruisme, car les voir interpréter une de leurs chansons sur un tapis de jogging, je pense que ce serait le moment le plus jouissif de 2011 ! (ils le feront s'ils arrivent à 5000e de dons, n'hésitez-pas !!)
  • Je donne aussi à mes amis et à Môm (ben oui parce que là il me reste encore près de 20 milliards...). Alors je ne sais pas encore trop quoi, parce que les idées que j'aurais ne seront pas forcément les bonnes, et puis bon, j'vais pas leur faire un chèque quand même.
  • Je crée des emplois. Parce que je suis nulle pour le ménage, j'embauche quelqu'un (oui j'ai honte). Parce que quand je me coupe les cheveux toute seule, je ressemble à Mireille Matthieu, j'embauche Zoé ma coiffeuse. Parce que y'a plein de papiers qui déjà me font chier et que j'ai peine à imaginer ce que ça donnera avec plein de milliards en plus, j'embauche un comptable. Parce que j'ai toujours pas de mec, même avec tous ces milliards, j'embauche un... quoi ? non, rien, j'ai rien dit !

Alors vous me direz que c'est quand même peu probable pour que je gagne cette somme, mais je pourrais aisément faire une croix sur quelques petites choses (le comptable par exemple) si je gagnais un peu moins...

Je suis déjà sur la bonne voie, j'ai encaissé 8,50€ au loto samedi soir, c'est pas un signe ça ?

 

 

Et vous ? Que vous offririez-vous avec tout ça ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 8 commentaires ?

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés