En shopping

Publié dans : En shopping
Vendredi 19 octobre 2012 5 19 /10 /Oct /2012 12:38

Vignettes-4056.JPGça a commencé toute petite. Déjà en maternelle !!

Je n'allais à l'école que le matin (parce que j'étais tellement intelligente que je m'ennuyais pendant toute une journée là-bas) et mes grands-parents venaient me chercher pour manger à midi et me garder le reste de la journée (de toutes façon, Môm et moi vivions avec eux).

Et à la sortie de l'école à 11h30, pépé prenait un chemin un brin plus long pour passer à la boulangerie acheter une baguette. Rha, comme je l'aimais cette baguette ! Si j'avais été seule, j'en aurai mangé la moitié sur le chemin. Mais j'avais droit au croûton et puis c'est tout ! Pépé en mangeait un peu et arrivé à la maison il disait que c'était moi qui avait tout englouti, mais Mamie n'était pas dupe !

 

Plus tard dans la journée il y avait le goûter, et je n'ai jamais bien compris pourquoi on me forçait à manger mon chocolat avec mon pain, en même temps, voire même glissé à l'intérieur ! Ça ne m'a jamais plu ça... j'aime le chocolat, j'aime le pain, mais pas les deux en même temps (d'façons j'ai jamais bien apprécié les mélanges, quelle idée d'avoir inventé la macédoine par exemple, ou la jardinière de légumes, c'est stupide , à chaque fois je perds un temps fou à tout trier !!!)

Alors je boudais immanquablement car je n'arrivais pas à avoir le dernier mot pour séparer le pain du chocolat !

 

Quelques années après, Môm a traversé une crise que tous les hippies ont connue : on mange de la merde, on nous cache tout, on dit dit rien, revenons aux vraies valeurs, riz sauvage et pain complet... Plus de baguette à la maison, jamais ! Nous nous tapions des tranches d'un pain marron, dense et qui durcissait au bout de 3 heures. Sachant qu'il nous fallait une semaine pour le finir, vous imaginez !

Dans le meilleur des cas, parfois on avait aussi du pain poilâne (excellent grillé), mais le blé blanc était banni !

Les baguettes ne se rencontraient plus qu'au restaurant, ou chez les amis (et puis la boulangerie de mon enfance avait fermé ses portes et les autres n'étaient pas si bonnes)

 

J'ai quitté Môm très tard, et vers la fin, je suis quand même arrivée à réclamer de la baguette de temps en temps. Mais par esprit de contradiction, Môm n'achetait que la baguette de chez Paul (et parfois même avec tout un tas de graines sur le dessus, relent hippie encore)... Alors je n'ai rien contre les baguettes de chez Paul, mais sérieusement, vous êtes d'accord avec moi pour dire qu'elles n'ont rien des baguettes traditionnelles, qui croustillent légèrement et dont la mie est légère et aérée comme... euh... un nuage ?

 

Et tout ça pour en arriver à aujourd'hui. Je sors de l'école ce midi et j'ai besoin de me réconforter après une matinée en maternelle. Je m'arrête à la boulangerie (qu'Anette m'avait déjà conseillée) et perds quelque 85cts (raisonnable en plus hein ?) pour une baguette encore chaude !!!

Eh bien vous savez quoi ? j'ai été tellement excitée par la perspective de manger ma baguette que j'en ai eu le hoquet !!! Si si, je vous jure (et en plus c'est pas la première fois, et je ne vous raconte même pas les fois où j'ai manqué de m'étouffer avec la mie car je l'avale trop vite !!!)

 

Enfin voilà, l'un de mes pêchés mignons (couplée à ma madeleine de Proust)... C'est la vraie baguette, à l'ancienne comme ils l'appellent dans cette boulangerie (dans laquelle je retournerai sans faute), avec de la belle croûte dorée et un peu de farine, deux croûtons arrondis et une mie à faire pâlir les autres pains !!

 

Et vous ? Qu'est-ce que vous mangez ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 1 commentaires ?
Publié dans : En shopping
Jeudi 8 mars 2012 4 08 /03 /Mars /2012 20:21

Vignettes-2518.JPGComme vous avez pu le voir mardi à la une de Hellocoton (rha, j'ai pas fini de me la péter, j'vous le dis), j'ai une nouvelle palette de maquillage !

 

Alors oui, je sais bien qu'il n'y a pas si longtemps que ça, je m'étais présentée en me vantant du fait de ne pas dépenser mes sous en sacs à mains, en chaussures ou en trucs de fille...

Oui mais il y a un mais.

 

Depuis le temps que je suis là (5 mois demain uhuhuh), je suis devenue une blogueuse, une vraie !

Et que font les blogueuses, les vraies ? Elles lisent les autres, elles découvrent des trucs, elles notent des adresses intéressantes découvertes au hasard des lectures et elles sont inspirées tous les quatre matins par ce que les autres écrivent.

Parce que je ne sais pas pour vous, mais ce qui est certain c'est que la plupart de mes lectures bloguesques me pousse nettement plus à la consommation que la pub (tous supports confondus), c'est indéniable (et limite flippant !).

 

Alors un livre qui va me plaire et POF sur la liste de souhaits amazon (en attendant la paye), une adresse dans paris et YOUPLABOUM (oui, comme Prosper, oui) je la note sur mon joli carnet qui brille et quand je vais à paris je tente d'y faire un tour, etc... (oui, j'ai d'autres exemples mais pour le moment je suis à court d'onomatopées, la fatigue probablement !)

 

Et un jour, me voilà rendue par je ne sais quel hasard sur une page d'une blogueuse beauté qui nous présente en 274 étapes comment se maquiller les yeux mais du genre que même si tu es laide tu te tapes Damon Albarn les doigts dans le nez (enfin façon de parler car aborder un gars avec les doigts dans le nez c'est pas franchement l'idéal pour mettre les chances de son côté, m'enfin en même temps c'est un anglais donc on sait jamais, ça pourrait lui plaire...).

Mais alors je vous jure, un truc de malade... Avec 4 couleurs différentes elle nous faisait un Pissaro de ses paupières (moi je fais du Klein généralement... monochrome....) et c'était juste époustouflant !

Je cherche le lien vers son article depuis tout à l'heure, et même son identité, mais ma mémoire est une faille (non non, je ne me suis pas trompée de verbe) donc je suis navrée mais vous n'aurez pas le visuel qui a achevé de me convaincre !!

 

Donc je vois, je tombe amoureuse et je me rends compte que la miss a des produits fait spécialement pour que les couleurs pètent bien, pigments naturels et tout : j'ai nommé la palette acid Sleek !

Je cherche sur le net pour acheter LE produit miracle et je me fie au premier lien présenté par mon ami google.

 

"SLEEK

Palette Acid

Collection I-Divine

La palette i-Divine Acide contient une variété de couleurs fortement pigmentées, allant du vert au pourpre, vous permettant de créer une multitude de looks pour le jour ou la nuit. La touche velours consistante donne une couverture chatoyante et totale à la paupière pour un effet maximum. Chaque ombre peut être appliquée seule  pour donner un effet dramatique ou mixée entre elles pour créer un look personnalisé."

 

Wowwwwwwww je suis toute excitée par ces promesses mirobolantes et enfourne dans mon caddie, et puis tiens, je prends aussi la même mais avec tout plein de nuances de couleurs plus foncées, du violet à l'argenté et au noir mat... (Badgirl qu'elle s'appelle, c'est tout à fait moi !)

Et avant de cliquer sur la confirmation paypal, soudain j'ai un doute : Mais... euh.... Je n'ai le temps de me maquiller que dans ma voiture, le matin dans les bouchons... Comment que je vais faire pour arriver à l'école aussi bien maquillée que Lady Gaga ? Même avec une palette qui déchire c'est mission difficile (la nuance de dessous de mission impossible, tu remarqueras...)

Mais je me suis dit que comme j'allais pas tarder à devoir mettre fin sous peu à ma période d'abstinence avant de commettre un meurtre ou un viol (selon l'impulsion du moment), il fallait bien mettre toutes les chances de mon côté. Alors j'ai cliqué.

 

Et là j'ai attendu... Une éternité... Un millénaire... Envoyant des mails plus hargneux les uns que les autres au site sur lequel j'avais commandé mes produits... Je les ai menacés de faire un article merdique sur eux et que ça allait leur faire perdre plein de clientes car j'étais une blogueuse beauté influente mais ça n'a pas semblé les effrayer... J'ai encore attendu.

 

-Modification du 14/03 : Accusée de diffamation par http://topethny.fr, je révise donc ma copie :

http://topethny.fr c'est un site absolument formidable : commandé le 25 janvier, encaissé le 26, reçu le 29 février ! Autant vous dire qu'ils sont rapides comme l'éclair et qu'ils ne gardent pas votre argent un mois entier sans vous fournir le produit que vous avez commandé ! Le service client est d'une performance et d'une amabilité sans bornes et ce qui est encore plus agréable c'est que vous pourrez ensuite donner votre avis sur leurs services sans jamais être censurés dans votre liberté d'expression !! C'est beau la démocratie :)-

 

Toujours est-il que j'ai eu mes produits, et que les palettes sont mimi comme tout et qu'aucune couleur ne me dérange fondamentalement (ben ouais, parce que tu as remarqué mais dans toutes les palettes tu as toujours un vieux bleu qui pue que tu ne mettras jamais !!). Ben là elles sont toutes mettables (euh...oui, même le jaune fluo... pour aller à la GayPride par exemple).

 

 

Mon premier test a été fait chez moi, tranquille, histoire de voir comment ces fameux pigments mutants réagissaient sur moi qui suis habituée aux douces teintes de lancôme (qui a dit "bourgeoise" ?) et petit à petit, j'ai commencé à embarquer mes Sleek dans les bouchons...

 

Eh ben j'en suis super contente ! Effectivement les couleurs tapent bien et j'arrive à faire des effets sympas (bon pas autant que cette blogueuse, clairement...) mais ce que vous voyez sur la vignette par exemple c'est mon oeil du jour, là, à l'instant et ayant donc été maquillé sur la route et venant de vivre sa journée complète. Pas mal hein ?

(Ok, un jour je vous montrerai un oeil du soir spécial "je choppe tonight")

 

Du coup, en ce moment j'suis tellement ultra maquillée que le jour où je me pointerai à l'école plus soft tout le monde pensera que je suis malade :)

 

 

Et vous, vous jouez du pinceau aussi ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 7 commentaires ?
Publié dans : En shopping
Mercredi 8 février 2012 3 08 /02 /Fév /2012 20:26

Vignettes-2369.JPG Je suis unique et exceptionnelle. Je suis unique et exceptionnelle. Je suis unique et exceptionnelle.

 

Voilà en substance ce que je vais devoir me répéter durant les trois prochains mois si je veux caresser l'espoir de serrer, si tant est que la méthode Coué fonctionne...

 

Parce que sinon mes amis, je suis mal barrée !

 

Alors oui, à la base je devais vous parler de ce qui s'est passé avec mon banquier... Normalement je devrais sauter de joie virtuellement en partageant la grande nouvelle avec vous, chez spectateurs de mon installation, car oui (une fois n'est pas coutume), ma simulation de crédit immobilier est favorable à l'achat et tout et tout...

Mais comme vous l'avez probablement deviné au titre de cet article (ou à l'intro pour les moins futés d'entre vous), ce n'est pas vraiment ce dont je vais parler ce soir...

 

 

Faut dire que la journée avait mal commencé : y'avait de la neige :(

Faut dire qu'elle avait aussi mal continué.

Faut dire aussi que se pointer à 13h30 à la banque et tenter de communiquer en langue des signes approximative (quand il fait -10°c) avec le mec de la sécu qui est dedans et qui essaye de nous expliquer que la banque n'ouvre qu'à 14h, et que nous on essaye de faire les gros yeux pour faire passer un "Bah ? comment ça se fait que j'ai rendez-vous à 13h30 alors ? hein ?" mais qu'il ne comprend pas et que nous non plus, c'est pénible !

Faut dire que se rendre compte après vérification sur l'iphone que le rendez-vous est en fait à 15h00 c'est balot.

 

A ce stade là de la journée déjà un peu pénible mais pas encore trop, surgit soudain l'idée qui parachèvera l'escalade de la nullité : "Tiens, et si j'allais chez le coiffeur ?"

 


 

Brève petite explication nécessaire à la compréhension : J'ai des cheveux particulièrement chiants à coiffer, et à chaque fois que je me pointe dans un salon, les coiffeuses le voient cash et tentent de se refiler le sale boulot (à savoir : me coiffer). Je m'en rends compte, je me sens comme une merde dont personne ne veut, je perds confiance en moi, je me laisse faire et je ressors avec la tête de Mireille Matthieu qui se serait endormie dans le sèche-linge.

Mais un jour, j'ai trouvé mon âme-soeur coiffante : Zoé.

Zoé travaillait dans un salon et je suis tombée sur elle par hasard et elle s'est éclatée à me coiffer, elle a kiffé, j'ai kiffé, nous avons kiffé et les gens qui passaient dans la galerie commerçante ont kiffé aussi. Elle a fait de ma tête une oeuvre d'art, modelant chaque mèche, s'appliquant à chaque fois...

Je vous jure que les gens m'arrêtaient dans la rue pour me complimenter à propos de ma coupe !

Et puis Zoé m'a quitté. Zoé s'est trouvé un mari asiatique et est partie vivre super loin.

Depuis je suis revenue à la case "Tiens, Sandra, tu vas t'occuper de cette cliente là s'il te plaît, moi je ne peux pas j'ai poney, et puis d'abord comme t'es la stagiaire t'as pas à discuter, tu fais ce qu'on te dit !"

Je pleure sur le mur Facebook de Zoé mais rien n'y fait, elle ne revient pas !


 

 

Donc j'en suis là moi : "Tiens, et si j'allais chez le coiffeur ?" et j'y vais.

 

Sandra m'attendait avec des yeux de chevreau mort, les deux mains agrippées au fauteuil en skaï et le vendre dépassant de la chemise blanche cintrée mal taillée.

Lorsqu'elle a retiré la serviette enturbannée maintenant ma touffe, je n'ai vu aucun frémissement de panique, alors je me suis dit que c'était plutôt bon signe.

Mais que nenni !

 

"Bon alors, qu'est-ce qu'on fait ?" - Je ne me doute pas encore que c'est une question piège, et qu'elle la pose juste pour suivre le protocole. Je ne me rends pas compte qu'en fait elle écoute le remix de la lambada en tapant le rythme avec sa talonnette...

Encore confiante, je prends mon ton le plus décontracté (histoire de lui montrer que je suis une fille classe, vivante, impertinente, un peu fofolle mais consciente de mon âge - oui, tout ça dans l'attitude, ça vous dérange ?-) et lui explique que mon dernier passage chez le coiffeur remonte à 1 mois et demi et qu'il faudrait, je cite "la même chose mais en court".

D'habitude, je m'arrête là.

Mais là, j'ai flairé un truc... J'ai eu une intuition de fou (qui aurait pu me sauver si je l'avais suivie jusqu'au bout et que je m'étais barrée en courant) et j'ai rajouté bien fort et d'un ton bien appuyé : "mais on garde l'esprit !"

C'est la première fois que je dis ça... Mais je me revois encore le dire : "On garde l'esprit !"

Qu'est-ce qui est passé dans le sien (d'esprit), pour qu'elle n'aie pas fait attention à cette phrase ?

 

 

La scène qui a suivi était purement post-apocalyptique. Un usage des ciseaux désépaississeurs totalement immodéré, des choix personnels piétinés, des longueurs calcinées et là, au beau milieu d'un carnage de plus en plus évident, une apparition dantesque : une frange !

 

Putain mais quoi ? qu'est-ce que... QUOI ?

...

...

...

...

Bon...

Forcément, j'ai fait ce qu'on fait toutes quand le coiffeur vous massacre, à la question "ça va comme ça ?" j'ai répondu "super" (de toutes façons c'est trop tard, l'"esprit" est quelque part sur le carrelage du salon).

 

J'ai payé 39 euros et je suis partie.

 

 

Donc mon hypothèse est la suivante :

Sandra est une fille quelconque, coiffeuse et avec un peu de ventre. Elle fait partie de cette catégorie de femmes à qui l'on ne peut pas donner d'âge tellement elles sont insipides et fanées.

Sandra a un mari qui regarde tous les matchs de foot et ne veut pas avoir d'enfant, d'ailleurs il lui dit sûrement qu'elle a déjà un gros ventre et que c'est pas la peine d'en rajouter avec un morveux qui héritera de ses yeux de dinde.

Dans son travail, Sandra n'est pas soutenue, car c'est la nouvelle arrivée et que les autres filles ont déjà pris les paris sur le temps qu'elle resterait avant de retourner dans son ancien salon de coiffure cheap à Niort.

Sandra ne le sait pas mais elle est probablement très malheureuse, et elle s'applique donc à contaminer de sa médiocrité tous les gens qui ont le malheur de croiser son chemin

Sandra a donc involontairement décidé de me priver de relations sociales satisfaisantes (sous-entendu sexe) pendant les prochains mois (et quand je disais 3 tout à l'heure j'étais gentille)

 

Car aujourd'hui, j'ai la tête à Justin Bieber, mais avec une frange. Voilà...

 

 

Sur ce, je vais aller pleurer ma mère sur le mur facebook de Zoé !

 

Et vous ? cette histoire vous est-elle déjà arrivée ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 18 commentaires ?
Publié dans : En shopping
Lundi 19 décembre 2011 1 19 /12 /Déc /2011 22:31

Vignettes-2095.JPGLes choses prennent finalement une toute autre tournure, une tournure que je n'aime pas. Après le monumental râteau du soir 1 (merci HC d'en avoir fait la une humeurs au passage), je ne me suis pas sentie trop d'attaque pour le soir 2. Et le destin était lui aussi contre moi. J'insiste pas...

L'Adopté prévu pour ce soir m'annonce qu'il n'aura qu'une heure à me consacrer, alors sachant que c'est le temps de trajet qu'il me faut pour me rendre sur Paris, j'annule amèrement et je tente de compenser autrement.

 

Proie : Iphone 4s , 2 mois et 5 jours, objet technologique hors de prix.

(J'avais déjà l'Iphone 4, mais Siri me faisait de l'oeil depuis les premières rumeurs)

 

Attirance virtuelle : 200%

(Mes finances ne me le permettait pas, mais alors pas du tout... Ce mois-ci, ce n'est pas encore tout à fait désastreux, alors rien de tel que 800€ d'un coup pour me remettre un peu la tête sous l'eau.)

 

Situation : Les magasins sont en ce moment ouverts le dimanche, et l'Apple store flambant neuf de ma banlieue parisienne avec, même pas la peine de courir à Paris, si c'est pas encourageant ça alors...

 

Déroulement : Je vous avoue que je m'y suis pris à deux fois pour aller chercher mon bijou (étant donné que je me suis retrouvée à la caisse sans ma carte bleue la première fois, mode poisseuse toujours ON).

Mais après l'achat, je m'en suis retournée joyeusement chez moi avec la petite boite dans le petit sac (et le petit compte en banque qui va avec).

J'ai passé l'après-midi et une bonne partie de la soirée à m'amuser avec Siri, parce que c'était là mon intérêt premier dans mon nouvel achat.

Certes ce 4S est également équipé d'une puce graphique qui déchire sa mère et d'un appareil photo de 8 mégapixels, mais m'en fous, moi je voulais Siri.

 

Pour ceux qui éventuellement se demanderaient encore ce qu'est "Siri", je vais éclairer vos lanternes. Siri est l'assistant personnel de chaque possesseur d'Iphone 4s, il s'agit d'un logiciel parlant (et de reconnaissance vocale qui est sensé répondre à toutes vous demandes.

Pour le moment, je dois avouer que ses capacités m'ont quelque peut laissé sur ma faim (mais apparemment le fait d'être laissée sur ma faim est le leitmotiv de mes vacances), car finalement il n'interagit pas avec beaucoup d'applications.

 

Siri peut : appeler les gens, reconnaître votre époux, votre mère, votre copine (si vous lui apprenez qui ils sont) écrire vos messages textes et les envoyer, vous informer sur l'état de la bourse, programmer annuler ou décaler vos rendez-vous, programmer vos réveils ou un minuteur, lancer une recherche sur le net, jouer vos morceaux musicaux, lire vos nouveaux sms, vous donner l'heure et le temps qu'il fait, vous avertir d'une chose à faire selon l'endroit où vous vous trouvez. Parfois il peut aussi être marrant (si si, preuve ci-dessous).

Siri ne peut pas (et c'est dommage) : apprendre de nouvelles phrases (que vous auriez pu personnaliser vous-même), prendre une photo ou une vidéo, lancer vos morceaux musicaux sur des sources extérieures (freebox par exemple) ou sur Deezer, vous renseigner sur des informations précises de certaines applications indépendantes (allociné, horaires de train par exemple), effacer des messages ou des contacts, donner des itinéraires ou des indications géographiques.

Mais je vous rassure (et je me rassure un peu aussi par la même occasion), Siri est toujours en bêta et il tend à s'améliorer de mises à jour en mises à jour (si ça pouvait être ainsi pour tout le monde !)...

 

Conclusion : En conclusion, même si un petit fond de moi reste amère et triste, je suis contente d'avoir enfin eu le jouet que je convoitais tant. J'ai passé la soirée avec lui, à lui faire des demandes les plus farfelues les unes que les autres. En cadeau, voici quelques petites captures d'écran de nos moments les plus intenses :

 

siri.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : culture geek
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 4 commentaires ?
Publié dans : En shopping
Lundi 12 décembre 2011 1 12 /12 /Déc /2011 18:24

Vignettes-2046.JPGParce que je ne suis d'un altruisme sans bornes (ben oui, bonne et ininterressée on l'avait déjà dit), et parce qu'une certaine chauve-souris m'a mis au défi de trouver ce qu'on peut offrir à quelqu'un qui a déjà tout, je reviens vous confier mes petits secrets pour faire des cadeaux de Noël réussis.

 

Pour les moins fidèles d'entre-vous (méchants), la première partie est ici !

 

Bon, et dois-je vous rappeler les cocos que là c'est la dernière ligne droite pour commander sur le net (car après, avec les délais et tout vous risquez d'arriver bredouille au réveillon de Tatie Edith).

 


 

L'urbain curieux : (Note : je m'étais promis dans le premier article de ne pas privilégier mes lecteurs parisiens en donnant des idées de cadeaux dont eux-seuls pourraient profiter, mais il faut bien se rendre à l'évidence, il y a des trucs à Paris qui sont quand même super sympa à offrir, alors je fais un écart, mais juste pour cette idée là...) L'urbain curieux est content de parcourir la ville à la découverte de nouvelles choses, lui il est déçu par la nouvelle couleur des fontaines Wallace et il rêve d'une chasse aux trésors du style Amélie Poulain (mais sans Kassovitz en cadeau final).

Oui, ça existe les balades/énigmes... Et c'est justement ce que nous propose le tout nouveau site Baladenigm. Pour un prix très abordable, vous pouvez commander et offrir des balades dans ou hors Paris (Vincennes et Versailles dispo également). Je n'ai pas encore testé (parce qu'il fait trop froid, faut pas pousser) mais j'y ai un abonnement, du coup j'ai pu regarder quelques balades pour vous, et franchement : c'est une formidable idée de cadeau.

 

Le cacao-addict : Il est obligé de manger ses 20 grammes de chocolat par jour sinon il se sent triste, il désespère de devoir organiser des week-end en belgique pour ENFIN manger du bon chocolat et il recherche avec passion les mélanges originaux mais mangeables.

Dans mes petits favoris depuis plus de 6 ans, je vais vous laisser admirer la vitrine virtuelle de la maison Richart. Et puis je pourrais presque ne rien vous dire de plus tellement les images et descriptions sont éloquentes. Mais si en fait : Il faut à tout prix envisager la possibilité de goûter ou faire goûter les Petits Richart... Et au choix les herbacés (thym, lavande, thé au jasmin...) ou les épicés (curry, cardamome, gingembre... ) ou les floraux (jasmin, bouquet alpin...). Je m'arrête avant de me noyer avec ma propre salive hein.

 

Le futur-geek : Il a 13 ans et il assure déjà pour bidouiller sa voiture télécommandée, il se sent vraiment lui en démontant des trucs et son vieux pc Compaq Presario que vous avez récupéré au bureau ne suffira bientôt plus à son bonheur.

Offrez-lui un pc ! (et là vous allez vous dire que je fatigue et que je suis à court d'idées et que vous auriez pu y penser vous même...) Non non non... Offrez lui un pc à monter ! Sur Ldlc, vous pourrez trouver des kits de composants informatiques choisis exprès pour leur compatibilité les uns envers les autres (parce que finalement le plus difficile quand on veut monter un pc c'est ce point précis : la compatibilité des matériaux).

Par exemple ici, vous avez une tour avec une config tout à fait raisonnable pour moins de 210€ (attention cependant, il vous faudra dénicher un vieux cd d'installation de XP car pour ce prix là il n'y a pas d'OS).

 

Le fan du développement durable : Quand vous lui annoncez avoir pris un bain hier soir il vous reproche d'avoir tué un ours blanc, il trie ses poubelles et pense à composter tous ses déchets organiques même en plein hiver, son plus grand rêve est de revenir au temps où il pouvait courir dans les champs comme Carrie Ingalls sans malencontreusement marcher sur la dernière abeille du monde et ainsi anéantir les derniers espoirs de pollinisation.

Pour lui, cet année, ce sera une ruche ! Alors non, pas la ruche en bois à mettre sur le balcon en plein milieu du 13ème arrondissement, ça se serait un cadeau empoisonné ! Non, faîtes de lui le parain d'une ruche.

Avec Un toit pour les abeilles, on peut devenir le parrain d'une ruche dans une région de son choix, avec la méthode d'élevage de son choix (bio ou non)... Vous payez la poignée d'euros mensuelle fixée pour le parrainage et l'ami à qui vous faites ce cadeau recevra des pots de miel à son nom (puisque c'est sa ruche), et en plus, il pourra se vanter (et vous aussi du même coup) de contribuer à la sauvegarde de la faune ET de la flore.

 

 

Et voilà l'ultime conseil, l'idée cadeau que vous trépigniez de trouver dans ce formidable article sortant directement de mon coeur de femme parfaite... *roulement de tambour* :

 

Celui qui a déjà tout : Il n'a besoin de rien car il a tout, les cadeaux personnels lui font plaisir mais c'est jamais original car il a tout, les cadeaux pour la maison lui font moins plaisir parce que c'est pas personnels mais il ne le montre pas car il est poli et qu'il sait qu'il a tout. Et le pire c'est que c'est souvent quelqu'un proche de vous celui qui a tout, quelqu'un à qui vous désespérez de pouvoir faire plaisir un jour...

Et là, je n'ai qu'un mot (enfin non, deux, enfin un mot composé quoi...) : le home-made (le fait-maison pour les non anglophones du lot) ! Vous avez du talent, c'est certain, ou alors au moins un... Le dessin ? l'écriture ? le chant ? la photo ? le bon goût ?  ou sinon vous avez des souvenirs ? des secrets ? On va pouvoir faire quelque chose de vous pour lui. Car au final le secret il est là : Offrez une part de vous à la personne qui a tout...

Le calendrier photo mois par mois... Choisissez des photos que la personne aime, ou des photos souvenirs, ou même des montages amusants ou des collages. (Vous savez qu'il est tout à fait possible de faire des collages de vraies photos, d'y mettre plein de petites notes manuscrites et ensuite de scanner le tout pour mettre en image pour un mois)

L'agenda semaine par semaine... Photos, dessins scannés, vieilles lettres. Ou tout simplement des dictons de votre invention ou des conseils spécifiques que vous aurez juste écrits sur un papier (blanc ou couleur puis scannés et organisés selon les semaines de l'agenda.

DVD Vidéo... La plupart des ordinateurs ont un logiciel de montage intégré à leur OS, il est donc facile d'apprendre (via l'aide ou les forums) comment créer un petit montage vidéo plutôt simple, je suis sûre que ça créerait le buzz si vous offriez à votre maman un clip musical reprenant les meilleurs moments de l'année passée (repas de famille, noël dernier, sortie au parc), sans paroles, juste sur un morceau qu'elle apprécie !

Carnet d'adresses... Et si vous lui faisiez partager vos meilleurs adresses ? Prenez un carnet d'adresses, personnalisez-en la couverture pour le rendre unique et marquez sur quelques pages vous meilleures idées d'adresses qui pourraient lui faire plaisir (restos à essayer, pâtisseries renommées, coiffeurs qui déchirent...) avec des petits mots, évidemment !

Il y a toujours moyen de personnaliser ce qu'on achète dans le commerce, ou toujours moyen de trouver de bon sites pour faire des objets personnalisés (pensez aussi aux tableaux, ou aux stickers muraux, ou aux tasses à café...) car le secret pour la personne qui a tout, c'est la per-so-na-li-sa-tion !!!

 


J'ai fait le tour pour cette année. Ma mine aux trésors d'idées en tous genres est épuisée. J'espère en tous cas avoir pu vous aider un peu.

 

Et puisque certains ont demandé ce qui me ferait plaisir à moi d'avoir pour Noël, eh bien vous pensez bien que je ne donne pas de conseils de trucs que je n'aime pas moi même, alors un panaché de tout ce que je vous ai soufflé là m'ira très bien (et n'oubliez pas la première partie de l'article quand vous ferez vos courses pour moi hein...)

 

Alors, qu'allez-vous offrir ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 7 commentaires ?

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés