Publié dans : En vacances
Dimanche 15 juillet 2012 7 15 /07 /Juil /2012 16:37

617545933.jpgAujourd'hui c'est décidé, j'écris un article d'actualité !

Ben si, mine de rien c'est l'été et logiquement il faut chaud et beau. Alors qu'il pleuve, qu'il vente et que je commence à attraper une pneumonie ne m'empêchera pas de vous parler de soleil, sable, mer et maillots de bain !

 

Sauf que... je ne vous parlerai pas du maillot en lui-même, mais plutôt de l'absence de maillot !!!

 

 

Il y a deux semaines, Néo-Div m'a gentiment convié à une énième sortie scolaire : sa classe, ma classe, un parc et deux trois ballons et c'était parti pour une journée pas du tout pédagogique mais absolument nécessaire pour notre santé mentale, à nous, pauvre profs surmenés !!

Eh bien ce jour là il faisait beau, et comme mon collègue a (comme d'habitude) assuré comme un chef avec les gamins, j'en ai profité pour larver sans scrupules, ne pas bouger mon éléphantesque postérieur et bronzer... En débardeur !

Déjà à la fin de la journée, Néo-Div et moi nous amusions à toucher nos bras pour calculer qui avait le plus pris le soleil (tu sais, quand ça fait blanc et que ça redevient rouge)... Y'a pas eu de vainqueur, on était presque à égalité et contents d'avoir pris le soleil !

 

Sauf que, le soir, devant ma glace, je me suis rendue compte que j'avais bel et bien la marque du débardeur, et que c'est quand même très moche :(

Depuis il pleut des cordes, je ne suis pas encore partie en vacances et je n'ai donc pas réussi à me débarrasser du style "marque de bronzage du touriste allemand"...

 

J'en arrive donc au coeur du sujet... A quoi servent donc les marques de bronzage si ce n'est à comparer la différence entre "la peau de tous les jours" et "le hâle qu'on aime bien mais qui nous fait flirter avec la biafine, le pelage et le cancer" ?

 

 

Je repars un an en arrière, lorsque je me suis barrée un mois en voiture avec ma tente et mon duvet pour faire le tour des festivals... Je vous avais raconté mes aventures, et je vous avais confié que par manque de confort j'avais décidé de carrément zapper le maillot...

Bah un an après, je ne me vois pas le reprendre !

 

Déjà, par économie... Faut un maillot à sa taille, faut pas qu'il soit transparent, faut qu'il soit de qualité, et pour bien faire et justement pour éviter les marques dégueus, l'idéal c'est d'alterner plusieurs formes de maillots d'un jour à l'autre. Mais vous avez vu le prix des maillots ???

Ensuite par commodité... Faut prévoir d'aller à la plage et le mettre avant, mais pas rester la journée entière avec parce que c'est pas confortable, et après l'immersion faut qu'il sèche, puis faut le rincer, puis le faire sécher, et puis le laver aussi de temps en temps... Pffff, vraiment trop compliqué !

 

Cette année je retournerai donc sur les plages naturistes. J'ai prévenu mon meilleur ami, avec lequel je pars une petite semaine (mes vagabondages de l'an passé l'ont inspiré) et je lui ai dit qu'on ferait probablement plage à part. Manifestement ça ne le gène pas de m'accompagner mais en gardant son maillot... Franchement ? c'est cool :)

 

 

Et maintenant la question que tout le monde se pose : "et les regards des gens ?" "mais t'as pas peur ?" "et c'est dégueulasse de voir tout le monde tout nu ?" "c'est pas un prétexte pour baiser les inconnus dans les dunes ?" "mais comment arrives-tu à être si peu pudique ?"

(ouais, ça fait plusieurs questions, mais avouez que vous êtes curieux...)

 

Les regards des gens ? Eh ben moi je les préfère chez les naturistes que chez les textiles ! Le mec il n'a pas besoin de te déshabiller d'un regard vicieux parce que t'es déjà à poil. C'est donc plus franc ! Moins de conventions sociales à la con qui creusent les fossés entre les gens.

 

Si j'ai peur ? Ben non... Au début je vous avoue que j'avais un peu d'appréhension, car j'étais seule. Mais au final qu'est ce qui peut m'arriver ? A part un coup de soleil mal placé ?

 

Dégueulasse de voir des gens tous nus ? Franchement, on y va pas pour mater (enfin y'en a qui le font mais ils ne restent jamais bien longtemps). Moi en tous cas je ne me complais pas dans la contemplation des organes génitaux de mes pairs... Attends, y'a la mer, le soleil et le sable, c'est assez intéressant comme ça !

 

Le prétexte pour baiser ? Alors je vous mentirai si je vous disais qu'il n'y a pas moyen de baiser dans les dunes...

L'année dernière, un joli garçon est venu me voir (brun, cheveux mi-longs, tout comme j'aime) et m'a demandé avec un fort accent espagnol si j'avais envie d'un massage... Soyons honnête, je pense qu'il n'aurait pas massé que le dos si j'avais dit oui ! Mais j'ai poliment refusé et il est reparti (si je rajoute "la queue entre les jambes" c'est de mauvais goût ?). Donc si tu veux pas baiser, tu baises pas, c'est tout !

 

La question de la pudeur ? Ahhhh, et c'est de loin la question à laquelle je préfère répondre.

Vous savez, chers lecteurs, je ne m'aime pas particulièrement physiquement, et je n'ai pas particulièrement confiance en moi... Mais je me connais suffisamment pour être en harmonie avec mon corps, ses pulsions et mes envies. Le jour où j'ai été sur une plage naturiste pour la première fois, c'était pas calculé, c'était parce que j'avais chaud et pas mon maillot, bah ça a été et je me suis sentie vachement bien, ni gênée ni inappropriée.

J'ai eu la chance d'avoir eu une éducation super libre et sans tabous ancrés. Je pense que ça me permet de surmonter un paquet de complexes et une tripotée d'"interdits" :)

 

Donc voilà pourquoi cette année encore, je dirai non aux marques de maillot (si tant est que le soleil revienne un jour, évidemment...)

 

 

Et vous, quelle est votre astuce pour ne pas avoir de marques ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 9 commentaires ?
Retour à l'accueil

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés