Publié dans : Au lit
Mardi 28 février 2012 2 28 /02 /Fév /2012 15:00

Vignettes-2456.JPGJ'ai bien remarqué que mes alexandrins vous ont plu moyen... J'ai bien remarqué que mes considérations immobilières peuvent saouler l'entourage... J'ai bien remarqué que vos sujets de prédilection sont mes mésaventures (pigeonnesques, coiffuresques, photographesques...)

 

Mais que voulez-vous, on ne peut pas toujours trouver des aventures cocasses à raconter... Surtout quand on n'en vit pas !

Ben ouais parce que le voilà le problème ultime...

 

Ma dernière rencontre avec un futur-ex-nouveau pote a été un fiasco à retardement (gens blessés, ponts coupés)

Ma dernière rencontre avec un futur-ex-boyfriend a été apocalyptique mais sur le moment (genou blessé, orgueil piétiné)

Ma dernière pêche dans un bar s'est certes soldée par un ramenage à la maison en règle mais aussi par un non-rappelage tout aussi typique.

 

Alors ouais, le titre parle de lui-même : Pourquoi continuer à s'obstiner alors que manifestement le karma de l'univers tout entier est contre moi ?

 

 

Durant des années (toutes les premières années de chasse), je pouvais me targuer de ne jamais rater de rendez-vous... Mes statistiques étaient excellentes : c'est bien simple, il s'agissait d'un 100% !

Je rentrais toujours à la maison après un baiser, ou des papillons dans le ventre, ou avec cette fameuse "walk of shame".

Alors je ne multipliais pas les rencontres, non non non, j'ai toujours privilégié la qualité à la quantité. Mais chacune d'entre-elles se passait super bien, et à la question de mon ressenti sur les sites de rencontres, je répondais invariablement : "franchement ? si je devais payer, je ne demanderai pas à me faire rembourser !"

(Oui parce que figurez-vous que les filles payent rarement sur les sites de rencontre, et quand bien même ça arrive, je ne sais pas quel directeur commercial s'est penché sur mon cas et a décrété que j'étais là depuis si longtemps que je faisais partie des meubles et que c'était donc inconvenant de me faire payer. Oui : dans la case "formule d'abonnement", chez moi c'est marqué "offert".

Grande chance ? Marque du désespoir ? j'hésite... )

 

Donc j'en suis là... des relations agréables (sous-entendu "pas de pression"), des rencontres lucratives (sous-entendu "je baise") pour un soir, une semaine ou un mois (et même un an avec le sosie de Jared Leto, que demande le peuple ?).

 

 

Et puis d'un coup patatras boum et badaboum ! Je ne sais plus trop comment mais le rencard avec l'inconnu a commencé à doucement boitiller... Le garçon ouvre si grand la bouche durant le baiser qu'on lui voit la luette, ou alors il embrasse sa main toutes les 5 minutes en se disant qu'il s'aime, ou encore il a autant de conversation qu'un cloporte à moité écrasé et qui lutte pour sa survie...

Et là les stats commencent à en pâtir (non parce que j'adore les chiffres mais je ne vais pas me forcer à embrasser le gros chauve qui pue juste pour garder mon 100% quand même) et le cercle devient de plus en plus vicieux (mais pas dans le bon sens)...

J'apprends à poser certaines questions avant le rencard, j'apprends à me méfier de certaines photos, j'apprends à espacer les rencontres, faire un choix plus drastique, parfois j''annule même l'entrevue du soir même à cause d'un mot de travers.

Mais je rencontre toujours des gens de qualité, j'ai toujours le coeur qui bat (bon en même temps faut mieux hein ?) avant de repérer le garçon dans la foule, et j'ai presque toujours de bonnes surprises quant à la correspondance photo/vraie vie (vous voyez que ça sert d'être regardant sur leur profil).

 

Cependant, le rapport larguée/largueuse tend à légèrement s'incurver depuis les quelques dernières années, et ça non plus je n'y étais pas habituée...

Mais rien n'était alors trop alarmant jusqu'à ce fameux soir de décembre dont je vous ai déjà parlé (et qui avait été ma première une à l'époque...).

Il me plaisait, je ne lui plaisais pas, je me suis fait larguer avant même d'avoir commencé quoi que ce soit. Ce fut un choc !

 

Un détail plus un détail plus un autre détail, ça fait vite trois détails à la fin du mois... Et cette déconvenue plus les quelques autres dont je vous ai parlé au début de l'article contribuent à mon appréhension.

 

 

A quoi ça va me servir de renouveler toujours les mêmes erreurs ? A quoi bon rentrer toujours de plein fouet dans le même mur ? Pourquoi s'obstiner en constatant que manifestement l'âge d'or des rencontres internet est dépassé ? (ou serait-ce mon âge d'or qui s'est tiré ailleurs ?)

 

 

Parfois -et dans certains domaines - j'ai de la chance...

Parfois il faut juste se rendre à l'évidence, non ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 13 commentaires ?
Retour à l'accueil

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés