Publié dans : Au travail
Mardi 10 janvier 2012 2 10 /01 /Jan /2012 17:28

Vignettes-2188.JPGAvant même se commencer ma journée, les 10 points du "pourquoi je ne supporte pas enseigner en maternelle" étaient déjà rédigés sur mon iphone à 800€. Eh oui, car manifestement la secrétaire de l'inspectrice ne comprend pas les subtils messages subliminaux contenus dans mes déchirants "oh nooooon" quand elle m'annonce que j'ai un remplacement en maternelle. Du coup elle continue à m'y envoyer, la garce !

 

Alors pourquoi ? hein, c'est vrai ça pourquoi ? Pourquoi je déteste à ce point remplacer en maternelle ? La question est simple, et la réponse tient en 10 points (seulement) :

 

  • Ils sont petits.

De taille je veux dire, c'est abominable ce qu'ils sont petits, ils se faufilent partout et tu fais juste un pas qu'ils ont le temps de faire trois 8 autour de tes jambes !!

Quand ils courent, ils ne regardent pas devant, alors du coup ils te percutent de plein fouet avec leur tête au niveau de ta vessie. Alors comme tu es sans cesse en train de t'occuper d'eux, tu n'as jamais le temps de pisser, donc imagine !

Quand ils veulent te parler ils te tapotent... le cul, et là tu te retournes et tu leur demandes "mais pourquoi tu me touches les fesses là ? " et tu obtiens une réponse du genre : "Mais c'est Zoééééééé, elle a un truc dans la poche", et ni gène ni pardon !

Et donc forcément aussi tu te baisses tout le temps pour les lacets, pour le mouchoir, pour les entendre, pour leur montrer, pour les gronder... Tu es tout le temps plié en deux !

C'est la fête de la sciatique, j'vous le dis.

 

  • Ils te touchent.

Je l'ai abordé dans le point d'avant, mais pour t'appeler ils te touchent. Pour te montrer quelque chose, ils te touchent. Pour te faire un câlin, ils te touchent (bon d'accord, j'avoue que c'est un peu le principe du câlin mais franchement ils sont obligés de faire un câlin à quelqu'un qu'ils ont vu pour la première fois y'a 2 heures ??).

Et parfois, ils te touchent aussi pour rien, juste pour le "plaisir" de te toucher... Le visage souvent. Oh putain que j'ai horreur de ça !!

Je vous laisse aisément imaginer ce qu'ils ont sur les mains quand ils nous touchent hein. Dans le meilleur des cas c'est du feutre ou de la colle. Dans le pire, on peut englober beaucoup de choses, en particulier sécrétions diverses ou matières fécales...

 

  • Ils sont contagieux.

Tous, et tout le temps !

Ils sont toujours malades, ou alors ils ont des poux, ou la teigne, ou la gale... Et du coup (cf point précédent, ils te touchent) tu attrapes tout. Enfin moi j'attrape tout.

Alors selon le moment où je suis envoyée en mater, je regarde les communiqués du ministère de la santé et je sais donc de quoi je vais souffrir la semaine suivante: "Bon, alors, voyons voir... hum en ce moment c'est gastro, ok je lave ma bassine et la place stratégiquement près de mon lit. Mince alors, moi qui vient juste d'acheter des gouttes pour le nez, dommage... La semaine prochaine alors pour la grippe !!"

 

  • C'est l'amour fou/la haine immodérée.

T'es nouvelle, tu as les cheveux rouges, alors ils te kiffent... Tu en as 40 autour de toi qui te regardent avec des yeux de crapauds morts d'amour. Ils te collent, te touchent, te parlent comme si tu étais leur copine "Eh, t'es qui toi ? j'te connais pas !".

Et puis, au moment où tu les empêches de manger le sable, tu deviens en un rien de temps l'ennemi numéro un que la terre ait jamais porté. Encore plus méchant que les trois brigands réunis ! Là ils te regardent avec des yeux assassins (voire inondés de larmes de rage), ils essayent de te faire des doigts d'honneur avec l'index en tirant à moitié la langue, et ils retournent à leur soupe de sable à laquelle ils vont rajouter des brindilles d'épicéa rien que pour t'embêter !

 

  • Ils sont francs.

Alors c'est marrant, certes. Mais pas trop.

Tout à l'heure dans la cour, j'étais la victime d'une câlineuse en série. Et d'un coup elle me regarde et me sort "ils sont gros !" alors je lui demande de quoi elle parle, et d'un innocent index, elle me montre mes doigts ! Puis elle rajoute "c'est toi qui les as fait aussi gros ?" Ah ben euh... comment te dire ?

Ou alors tu peux avoir celle qui te lance un "t'es belle" bien tonitruant au milieu de tes hurlements parce que tu es en train de disputer Kévin qui a tiré le zizi de Sébastien pour jouer "oui, merci mais tais-toi, je crie sur Kévin là !"

 

  • Ils deviennent chiants dès 15h00

Ben ouais, c'est comme pour les chiens, 1 an c'est 7 ans.

Pour les petits hommes, 1 journée c'est 1 semaine. C'est long. Très long. Trop long.

En fait, on se rend vite compte que les "je veux mon papââââââââââ" ou les "c'est quand l'heure des parents ?" C'est pas uniquement pour te faire chier. Non non non!

La plupart de nos voisins européens ont compris qu'une journée de 8 heures pour un enfant de 4 ans c'est juste à la limite de l'inhumain (pour lui... je suis sérieuse pour le coup).

Nous non ! On continue avec des horaires à la con, un mode de fonctionnement archaïque et des enfants en souffrance. Tant pis !

 

  • On met trois heures pour les comprendre.

"mmmmmuuuuuuuuhhhooomaaaa  i mmmmmmmmma i mmmmmmaa, mmmmuuuuuhooooomaa i mmmma ttttttirééééééééééééééééééééééééé laaaaa truuuuuuuuuuuuuuc mmmmmuuuuuuuhoooomaaaa"

qui équivaut en fait à "Mohamed a tiré ma capuche".

Pour traduire il faut ne pas se focaliser sur la bulle de morve qui va bientôt éclater sous sa narine (et ne pas, surtout, calculer la trajectoire des projections, parce que t'auras faux), occulter les 5 autres gamins autour qui veulent te raconter leur problèmes en même temps, séparer dans ton cerveau les pistes audio "pleurs" "gémissement" et "vrais mots" et ne garder que la dernière, et ensuite, quand tu as tout les mots, les remettre en place, enlever les doubles et rajouter les articles et autres détails du français correct.

Du coup, ça prend du temps !

 

  • Ils craignent la pluie.

Je ne sais pas quelle étrange idée est passée dans toutes  les têtes de toutes les directrices de toutes les écoles maternelles de France, mais quand il pleut, les enfants de maternelle ne sortent pas ! Ils craignent la pluie, si si !

Alors tu t'essayes à un tétris géant et mouvant pour essayer de faire rentrer 5 classes d'un coup dans une salle polyvalente pour regarder une télé 25cm sur laquelle passe un Picsou qu'ils ont vu approximativement 152 fois et dont ils se foutent éperdument.

Je ne parle même pas de l'état d'excitation dans lequel ils retournent en classe, à 15h30, pour encore une heure d'apprentissages !

 

  • Mais que vais-je bien leur faire faire ?

Parce que oui, maintenant je suis un professeur, et plus une animatrice. Il faut donc que je dispense mon savoir à des petits d'homme. Mais qu'est ce que je vais bien pouvoir inventer pour leur apprendre à lire et à compter ?

Franchement, je ne suis pas dans mon élément DU TOUT ! C'est nettement moins facile pour moi qu'avec des grands où tout est théorique puis pratique, fixé, cadré, noté... Je bosse comme une malade pour préparer mes séances avec les cycle 3 (CE2, CM1, CM2), mais avec les petits c'est pas assez concret pour moi, je le sens que je ne suis pas efficace, alors je suis frustrée, j'suis pas faite pour ça, clairement !

 

Je rappelle à mes lecteurs qui ne seraient pas au courant que la formation pour devenir professeur des écoles est la même pour ceux qui enseignent de la petite section de maternelle au CM2 (et en SEGPA également, au passage, cerise sur le gâteau !).

Illogique ? nooooooooon !

 

  • Y'a peu d'hommes en maternelle.

Bon, je vous disais que j'avais rédigé ces points ce matin dans les bouchons, du coup sur celui-ci je me suis un peu avancée, aujourd'hui il y en avait un (m'enfin bon, pas vraiment baisable... bref...). Mais généralement, la maternelle est un milieu ultra féminin.

Il y a quelques années, grâce à notre psychose toute française, les hommes enseignants en maternelle ont été plutôt mal vus. j'ai croisé des collègues très méritants qui n'ont pas défendu leur place face aux accusations et sous-entendus calomnieux. Donc on ne va pas débattre ici du bien fondé de tout ça, on va juste faire ce constat : déjà que l'éducation nationale est majoritairement féminine, la maternelle l'est encore plus.

Et au vu de cet alarmante certitude, je me permets de vous poser LA question : "Et comment que je vais faire pour trouver un mari moi alors ?"

 

 

 

Alors Agoaye gueule, parce que les avis où elle gueule sont bien plus marrants que ceux ou elle chouine faut dire. Mais mine de rien je suis sortie vivante de mon premier jour, et pas si désemparée que ça (bon, p'tet parce que demain c'est mercredi, et que je vais fucker Orange pour Free à 15,99 tout compris -oh, la vache, c'est en l'écrivant là, tout de suite maintenant que je viens de comprendre le slogan "il a Free il a tout compris" ! J'vous jure !).

 

Et vous, vous aimeriez travailler en maternelle ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 24 commentaires ?
Retour à l'accueil

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés