Publié dans : En ville
Dimanche 25 mars 2012 7 25 /03 /Mars /2012 05:42

Vignettes-2605.JPGÇa fait longtemps que je m'en doute... Au final c'est quelque chose qui ne m'a pas échappé.

Comment expliquer ce radar à gays continuellement en veille dans mon esprit et qui me permet de ne pas me fourrer dans d'inextricables situations inutilement ? Comment expliquer cette tendresse que je reçois chez Michou alors que la nana d'à côté se fait juste traiter de pute ? Comment justifier que je passe partout, tout le temps, tolérée, respectée, voire câlinée ?

 

Ben... Les amis j'ai une révélation : j'suis une fille à PD !

 

 

Tout commence par une éducation exemplaire : stricte mais sans tabous ! Déjà toute petite je savais qu'il y avait des hommes qui aiment les femmes, des hommes qui aiment les hommes, des hommes qui aiment les deux (et tout pareil en version féminine). Déjà gamine je côtoyais ces hommes que je trouvais curieusement plus beaux, plus grands et plus gentils, et puis j'avais plus confiance aussi. J'ai vécu dans un univers sans père, alors la race masculine m'a toujours semblé curieuse et sujette à une vague méfiance pour moi. Pas les gays.

 

Ensuite il y a l'école, le collège et le lycée où je me suis retrouvée à fréquenter la folle de l'établissement. Mais trop de mal-être a gâché notre relation. De pratiques à risques en provocations inutiles, mon ami a choisi une voie trop obscure pour moi. Je sais qu'aujourd'hui tout va bien pour lui, alors j'en parle sans tristesse, mais à l'époque il était sacrément mal barré.

Et c'est à cette époque que je me suis aperçue de ce que j'appelle "mon radar". Je te détecte le gay à 2 kilomètres à la ronde, et le plus impressionnant c'est que je le détecte même sans que le principal intéressé ait réussi à l'accepter lui-même.

Le nombre de discussions étranges/révélatrices que j'ai eu avec des gars qui ont du mal à sortir du placard, impressionnant ! Et ça continue aujourd'hui encore !!

 

Aujourd'hui, avec ma vie d'adulte, je choisis de m'immerger de temps en temps dans le milieu gay, et ma théorie se confirme à chaque fois.

Mon resto préféré est un resto gay et j'y étais déjà connue et embrassée à mon troisième dîner (j'y allais avec des éventuels prétendants et lorsqu'ils allaient aux toilettes le serveur venait s'asseoir pour me les commenter), je connais le marais plus que n'importe quel autre quartier de Paris, et évidemment je m'y retrouve mieux la nuit, je n'ai jamais touché plus d'inconnus que lors de ces soirées où je me fonds dans une masse colorée et festive, je ne me suis jamais sentie plus chez moi que dans ces moments là, ou bien lors des marches des fiertés.

Je me retrouve même à discuter dans un anglais approximatif avec un patron de boutique gay d'Amsterdam sans que je n'aie rien vu venir alors qu'à la base je voulais juste voir la maison d'Anne Frank (D'ailleurs je lui ai acheté un beau badge : "I LOVE GAYS but i couldn't eat a whole one"... J'adooore)

Je songe très sérieusement à m'engager associativement pour la prévention, je vous en reparlerai.

 

 

Enfin bref, hier soir j'ai été faire des photos, pour des amis... Je ne vous donnerai pas plus de détails car un article suivra prochainement normalement. M'enfin le but du jeu c'était de faire une petite tournée des bars gays de Paris, des boîtes et des backrooms.

Ça faisait plutôt longtemps que je n'étais pas sortie, et la vie nocturne parisienne gay est bien différente de la vie nocturne parisienne hétéro... Je le sais, je connais les deux !

Là, après l'histoire du remplaçant, j'avais bien besoin de me changer un peu d'air, et puis faire des photos d'autre chose que les Fatals Picards c'est bien aussi parfois.

Alors hop, le matos chargé et l'immodium avalé, et me voilà en route vers les pavés du marais.

 

Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant souri. J'ai passé une excellente soirée et j'ai fait de magnifiques clichés.

J'ai eu la chance de pouvoir rentrer partout pour shooter qui je voulais (dommage que je n'aie pas une  bonne connaissance de la filmographie porno gay, parce que j'aurais pu être impressionnée par ces acteurs que j'ai rencontré et qui ont été adorables et photogéniques : "Non, je disais : t'as de jolis yeux bleus, oh et jolie b*** aussi... Ouais, moi aussi je préfère quand c'est rasé...")

J'ai parlé de multitudes de choses avec une multitude de gens... De sauna avec un polonais, de photo avec un DJ, de fiançailles avec un fleuriste...

D'ailleurs ce petit fleuriste, c'est mon nouvel ami Facebook ! Il m'a tellement kiffé que nous avons échangé nos coordonnées (et hop, un de plus dans mon escarcelle)

Bon maintenant je dois combattre la gueule de bois et trier les photos :)

 

Et vous, vous êtes gay-friendly ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Agoaye - Communauté : Intime et décalé
Vous voulez commenter ? - Vous voulez fouiner dans les 10 commentaires ?
Retour à l'accueil

Mais qui est-elle ?

  • Blog agoaye
  • : Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte de fidélité haute-capacité chez Lush. Dans notre monde, la réalité est bien différente.
  • Contact
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés